Outils pour utilisateurs

Outils du site


esc:stage_lou

Stage SOPA 2

J’ai réalisé mon stage SOPA 2 au legta de Pamiers en Ariège.

Dans ce lycée, il y a trois enseignants ESC titularisés, que j’ai pu suivre sur les classes/ateliers énoncées ci-dessous

Olivier Cabanel : mon maître de stage

Enseignant ESC ayant à charge les Terminales GMNF et STAV, les BTS PA 1 et 2 ainsi que les secondes NJPF Gère le club de théâtre et les sorties pêches.

Nathalie Groux :

Enseignante ESC ayant à charge les Terminales CGEA, les premières CGEA, STAV et GMNF. Gère le club de danse.

Aurélie Scholasch :

Enseignante ESC ayant à charge les premières CGEA, les 4ème et 3ème. Gère le club radio.

Le stage se décompose en quatre types d'activité :

I) Un temps d'observation de la pratique du maître de stage. Dans des situations différentes, dans des classes différentes, évaluation, animation, conseil aux jeunes, participation à des réunions de concertation, de réseau… le stagiaire peut consacrer une vingtaine d'heures à ces observations sur la totalité du stage.

II) Un temps d'observation de la vie scolaire : lieux, temps, activités des élèves en dehors du temps scolaire, il ne s'agit pas d'être exhaustif mais de mettre l'accent sur ce qui semble particulier, singulier, ou encore ce qui peut apparaître surprenant quand on arrive de l'extérieur. Pour cette partie il est recommandé de faire des photographies, des vidéos, ou des captations sonores… il s'agit de restituer des impressions.

III)  Un temps de pratique accompagnée, sous la responsabilité du maître de stage, pendant lequel le stagiaire va concevoir et conduire une activité pédagogique ou d'animation. Ce peut être une partie de cours ou un cours entier (selon l'expérience), une activité d'animation, atelier, appui au fonctionnement de l'ALESA… La pratique devrait correspondre à peu près à l'équivalent de 4h de cours. En amont de cette pratique accompagnée le stagiaire présentera au maître de stage ses intentions, les questions pour lesquelles les conseils sont attendus.

IV) Un temps d'échange avec les élèves : en lien avec la discipline et les champs qu'elle couvre (les médias, la communication, la culture, l'art, les pratiques sociales…) ce qu'ils en disent, ce qui les intéresse, ce qu'ils en font…, en lien avec l'ALESA ; entretien avec les élèves élu.e.s sur la façon dont ils s’acquittent de leur mission. Ces échanges peuvent être conduits en individuel ou en petit groupe et doivent concerner différents niveaux de scolarité de la 3ème au BTS.

I) Un temps d'observation de la pratique du maître de stage.

Les lundis matin de 9h à 10h30 : Cours avec les BTS PA 2

Lundi 12 février : cours sur les PIC, leur finalisation. 3 groupes, un sur les JPO (Journées Portes Ouvertes), un sur le TNLA (Trophé National des Lycées Agricoles) et un dernier sur un projet humanitaire au Cameroun (en partenariat avec l’association 09 Cameroun) → lien de l’assos. Passage de l’enseignant et moi-même dans les groupes (20/25min par groupe).

Lundi 11 mars : Discussion/échange autour de la réalisation des PIC. Quelques apports méthodologiques sur la construction du rapport et de l’oral final des PIC.

Les lundis après midi de 15h à 16h30 : Cours avec les BTS PA 1

Lundi 12 février : Cours sur la rédaction de CV, lettre de motivation. Corrigés par mon maître de stage, les élèves appelés un par un venaient à son bureau entendre les critiques constructives de l’enseignant sur leur rédaction, présentation du CV et lettre de motivation. Les élèves peu impliqués dans ce travail.

Lundi 11 mars : Cours sur les techniques de communication en situation de réunion, les différents personnages existants en réunion et leurs différentes caractéristiques. Élèves plus impliqués et intéressés dans ce cours. Proposition d’une mise en situation (en réunion avec les différents personnages) pour le prochain cours.

Lundi 8 avril : Cours sur les PIC, explication de ceux-ci, composition des groupes, récupération sur papier des adresses mails et numéro de téléphone des élèves pour l’enseignant dans le cadre des PIC.

Les lundis après midi de 16h30 à 17h30 : Cours avec les secondes NJPF

Lundi 12 février : restitution/compte-rendu de la sortie à la ferme aux bisons. Echange oral entre les élèves et l’enseignant. Lundi 11 mars : Cours dans l’amphithéâtre pour la mise en scène de scénettes écrites par les groupes d’élèves. Quatre différents groupes, 15 minutes de passage dans chaque groupe pour donner des conseils, valider leur choix de mise en scène.

Lundi 18 mars : Suite des cours dans l’amphithéâtre pour la mise en scène des scénettes de chaque groupe d’élève.

Les mardis de 8h à 9h : Cours avec les terminales STAV

Mardi 12 mars : Recherches au CDI sur le thème du portrait. Cours en pluridisciplinarité avec une enseignante en français. Choix des enseignants sur le thème du portrait : la féminité. Le but de ce cours en pluridisciplinarité est de confronter une œuvre artistique et une œuvre littéraire à l’aide de différents procédés techniques. La problématique donnée aux élèves étant : Par quels procédés techniques l’auteur et l’artiste traduisent-ils la féminité dans les deux œuvres ?

Mardi 19 mars : Suite des recherches au CDI concernant l’exposé oral sur la confrontation de deux œuvres sur le thème de la féminité.

Les mardis de 10h30 à 12h : Cours avec les terminales GMNF

Mardi 13 février : Recherches au CDI pour préparation d’un oral. L’exposé demandé en binôme devait durer 5minutes environ. Le sujet était un œuvre d’un artiste Land Art. Les différentes phases de cet exercice : 1- Consulter des artistes dans la liste (liste donnée par l’enseignant) 2- Présenter rapidement le mouvement artistique : Land Art 3- Présenter un artiste choisi et ses œuvres en général 4- Présenter une œuvre en particulier de cet artiste (matériaux, techniques, démarche de l’artiste) 5- Donner votre ressenti sur cette œuvre, expliquez votre choix

Mardi 12 mars : Cours en classe sur leur projet Land Art à réaliser pendant la semaine artistique. Par groupe de 2 à 4 les élèves ont réalisé un carnet relevant toutes les étapes de réalisation de leur œuvre Land Art finale. Carnets contrôlés par un intervenant artiste Land Art qui conseille les élèves sur le choix des matériaux, l’esthétique de leur œuvre ainsi que l’emplacement.

Mardi 19 mars : Cours en classe, suite de l’avancée des projets Land Art, création de maquettes représentant leurs futures œuvres. Élèves accompagnés par l’enseignant ESC et l’intervenant.

Mardi matin de 9h à 10h30 : Cours avec les premières GMNF

Mardi 19 mars : Cours sur les médias, la presse et la télévision. Travail en classe à partir d’une vidéo de « C’est pas Sorcier » sur le métier de journaliste. Échange oral entre les élèves et l’enseignant. Découverte de cette notion.

Mardi 9 avril : Réunion compte-rendu de l’ALESAAP. Membres de l’ALESAAP animateur de la réunion dans l’amphithéâtre, les participants étant la proviseure, la CPE, une CPE stagiaire, et des élèves adhérents. Rappel des différentes sorties effectuées et avis principal sur celles-ci, présentation des prochains projets à venir, compte-rendu des recettes de l’ALESAAP. Certains vœux formulés par des élèves sont énoncés et validés ou non par l’accord de la CPE, de la proviseure et de l’ALESAAP.

II) Un temps d'observation de la vie scolaire :

La vie scolaire : elle est dirigée par une seule CPE pour le lycée comportant 381 élèves. Il y a trois AED à la journée qui circulent dans l'établissement, s'occupent des absences/retards des élèves, vérifient la présence des élèves en cours, aident à gérer le foyer, etc.

Les différents lieux “atypiques” de ce lycée:

Le foyer

L'exploitation accolée au lycée

Fresque réalisée par des élèves à l'exploitation

L'amphithéâtre

Le site Land Art

Salle de socio et la salle de relaxation

III)  Un temps de pratique accompagnée, sous la responsabilité du maître de stage,

Cours donné aux BTS PA 1 25/03 : Cours sur l’analyse d’image, affiche publicitaire construction d’une grille d’analyse.

Cours donné aux secondes NJPF 11/03, 18/03 et 25/03 : Avancée sur les mini pièces de théâtre, mise en scène de chacun des groupes.

Cours donné dans le cadre de l’ALESAAP 12/03 : Atelier théâtre le mardi soir de 17h30 à 18h45.

IV) Un temps d'échange avec les élèves :

Questionnaire réalisé à l'oral avec des membres de l’ALESAAP

- Quel est votre rôle au sein de l’ALESAAP ? En quoi consiste-t-il ? C : Je suis la présidente de l’association, mon rôle est de donner mon accord pour différentes choses et je suis “le porte parole” des élèves A : Je suis secrétaire de l’ALESAAP, mon rôle est de prendre des notes lors des différentes réunions mais également de retranscrire mes notes au propre comme lors de l’assemblée générale.

- Qu’est ce qui vous a motivé à intégrer l’ALESAAP ? C : Mes amis et la CPE et j’ai souhaité découvrir cette association. A : Ce qui m’a motivé à intégrer l’ALESAAP a été le fait de pouvoir faire avancer les choses au sein de l’établissement. Etant depuis la 1ère au club soirée il me semble normal de rejoindre l’ALESAAP afin de pouvoir concrétiser les différents projets.

- Depuis combien de temps êtes-vous membre de l’ALESAAP ? C : Depuis seulement cette année mais je fais partie depuis bientôt 2 ans du club bar qui fait partie de l’ALESAAP A : Depuis 1an seulement. C’est la première année où je suis membre.

- Qui choisi les futurs évènements et sorties ? (Vous avec les enseignants ESC ? La proviseure ? Les élèves ?) Donnez des exemples. C : Nous demandons aux élèves de proposer des activités et sorties puis nous en discutons par rapport au nombres d’élèves à prendre pour et le prix. Mais les professeurs aussi proposent des activités. A : Les évènements sont choisis par les profs ESC généralement qui propose dès le début d’année un programme de sortie. Mais il n’est pas rare que les élèves proposent des sorties, ou même des évènements comme la soirée de fin d’année ou le carnaval (projet d’une classe de SAPAT)

- Qui valide ou non ces propositions de sorties et d’évènements ? C : Les professeurs d’ESC avec les membres de l’ALESAAP mais aussi le proviseur selon l’ampleur de l’activité A : Les propositions sont validées ou non en bureau, une fois celle-ci validée elle est sont selon le type de propositions suggérer à la proviseure du lycée qui donne son accord ou qui propose des améliorations.

- En lien avec l’ESC, essayez-vous d’exploiter certains champs de cette discipline, avec l’ALESAAP ? (Exemples : l’art avec les sorties théâtres, la culture avec les sorties cinéma, les sorties bowling etc pour la communication ?) C : Oui, car il est possible de faire découvrir différentes choses aux élèves qui ne pensent pas y être intéressé. En dehors des sorties culturels comme aller au bowling cela nous permet de sortir du cadre scolaire et de se retrouver et partager des choses. A : Personnellement non, je ne met pas spécialement de lien entre les 2 disciplines même si elles sont en lien.

- Quel est le champ qui vous intéresse le plus en ESC, que vous exploiteriez au sein de l’ALESAAP, et pourquoi ? (Art, médias, communication, culture, culture et territoire, le développement humain ?) C : Culture, communication et développement humain A :La communication, pour faire connaître l’intérêt de l’ALESAAP au sein du lycée et pour sensibiliser tous les élèves a y adhérer.

- Quelle est la démarche à réaliser pour organiser une sortie ou un évènement ? Prenez un exemple réalisé ou non. (Par exemple : pour une sortie bowling un jeudi soir nous devons demander à « telles personnes », trouver des volontaires ? Le financement ? etc) C : Pour une sortie il faut par rapport aux nombre d’élèves le nombres d’accompagnateurs suffisants et c’est souvent les surveillants ou Corinne de la vie scolaire Ensuite il faut demander les autorisations à la proviseure et aux parents. A : Tout dépend de l’évènement, personnellement je ne m’occupe pas des sorties bowling, car elles sont organisées par les professeurs d’ESC. Mais pour la soirée de fin d’année par exemple on fait un inventaire de tout ce dont on a besoin pour la soirée, organisation, repas, déroulement, thème avec les membres du bureau et ceux du club soirée pour ensuite pouvoir fixer un budget limite à ne pas dépasser. Suite à ça une lettre de demande est faite pour informer la proviseure du programme de la soirée et si elle donne son accord pour la réaliser, ou s’il y a des choses qui ne conviennent pas, qui doivent être changées.

- Aujourd’hui, qu’est-ce que vous avez le moins apprécié durant vos années au sein de l’ALESAAP ? Que ce soit dans le fonctionnement, dans les activités proposées, frictions dans le groupe dans lequel vous êtes, pas assez de financement, etc ?) C: Cette année je pense que la communication entre élèves de l’ALESAAP et les professeurs à été mal organisée par, je pense, le manque d’investissement pour certains Mais pour le reste ça s’est super bien passé avec une très bonne entente A : Le plus pénible cette année a était le nombre de réunions, presque une toutes les semaines !! Après les seules contraintes sont que nous avons rencontrés sont les contraintes de sécurité au niveau de l’établissement qui nous sont généralement rappelé par la proviseure.

esc/stage_lou.txt · Dernière modification: 2019/06/15 15:46 de ldupuy